Sélectionner une page

Communiqué de presse de Timothée Houssin, conseiller régional de Normandie

La désignation de Greta Thunberg comme première lauréate du « Prix liberté » voulu par le président du conseil régional de Normandie illustre mieux qu’un long discours les dérives de la politique spectacle.

Quelle est la légitimité du conseil régional de Normandie à se prononcer sur la marche des affaires mondiales ? Et qu’est ce qui qualifie Hervé Morin, l’un des seuls parlementaires français à avoir soutenu en 2003 la guerre illégitime menée par les États-Unis en Irak, à délivrer un message universel de paix ?

Ce prix apparaît pour ce qu’il est : illégitime et uniquement destiné à attirer la médiatisation sur Hervé Morin. Le mode de scrutin faisant appel à un « jury d’étudiants de 4 continents » puis à un « vote international en ligne » a entraîné sans surprise la désignation de la dernière starlette hors sol à la mode : Greta Thunberg.

Au-delà de la victoire d’une fillette qui n’est qu’un produit marketing manipulé par ses parents et les agences de communication, rappelons que cette enfant ne lutte en rien pour la liberté. Par ailleurs, les normands ne sont pas particulièrement impliqués dans la désignation de ce prix « international ». Le prix Normandie pour la liberté n’est donc ni Normand, ni pour la liberté….

Reste à Hervé Morin à signer, au nom de la région, un chèque de 25000 euros à la lauréate. Comme la liberté, la communication a un prix.https://www.facebook.com/RN.Normandie/videos/2647991498563095/UzpfSTEwMDAxNDA3MDU0NDM2Mjo1NzY5Njg1ODk0NDg4MjE/?id=100014070544362