Sélectionner une page

 

Communiqué du Rassemblement National de l’Eure.

 

Aurélien Ligny, responsable de la section pont-audemérienne du RN, marchait ce samedi aux cotés des salariés de l’entreprise Thales (anciennement Gemalto) afin de protester contre la suppression de 150 emplois et la perte progressive du secteur stratégique que sont les cartes à puces.

 

Alors que l’État est actionnaire principal, il n’a rien fait, jusqu’alors, pour résoudre cette crise. L’abandon et la vente progressive d’entreprises de pointe et elles-mêmes à la pointe de leurs secteurs (rappelons-nous d’Alstom) entraînent la désindustrialisation, le chômage et la dépendance de la France aux productions américaines, chinoises ou encore japonaises.

 

Le Rassemblement National apporte son soutien plein et entier aux salariés. Il appelle à maintenir l’activité de l’entreprise. Les pouvoirs publics doivent aider à la reconversion du site et assurer la pérennité de l’emploi et des savoirs faire. L’indépendance de la France, d’autant plus lorsque cela concerne les nouvelles technologies, est non négociable.